CPAE: respirez, il n’y a aucun danger !

210
CPAE

Travaux en atmosphère pollué, désamiantage, démolition, déconstruction, travaux souterrains… De nombreuses applications nécessitent des cabines pressurisées à air épuré (CPAE). Parmi les fournisseurs, Brotec France qui propose une gamme de systèmes de filtration pour protéger les opérateurs selon la directive ED6228. On retrouvera les différentes solutions sur les étapes du Dig Tour de Montpellier, Lyon et Barcelone.

Le Dig Tour 2024

Le marché des CPAE est relativement récent dans le TP. Il a commencé à se déployer au début des années 2000. « Il suit assez naturellement la croissance naturelle des parcs matériels » constate Serge Della Valentina, directeur commercial de l’entreprise. Il reste un marché de niche mais qui devrait tendre à se développer encore davantage dans les années à venir. « Nous menons également un travail de pédagogie auprès des différents acteurs pour leur expliquer l’importance de protéger les salariés avec des systèmes adéquats » poursuit-il.

Depuis 2021, Brotec France fait partie intégrante du groupe néerlandais Freshfilter. Et, elle dispose ainsi de tout le savoir-faire et outils du Groupe notamment en termes de fabrication. « Nous maitrisons ainsi la fabrication grâce à l’usine en Hollande de 5 500 m2 ». L’entreprise conçoit et met en œuvre des systèmes de pressurisation et de filtration avec des composants en acier 304 L. « Notre métier consiste à protéger les opérateurs. Les cabines pressurisées à air épuré sont un moyen de réduire l’exposition du conducteur aux composés présents dans l’atmosphère dans laquelle l’engin évolue qu’il s’agisse d’amiante, de poussières toxiques, de gaz ou autres encore. » ajoute Serge Della Valentina. Des appels d’offres pour certains chantiers nécessitent d’ailleurs que les entreprises disposent des moyens efficaces pour protéger les salariés dont ces CPAE.

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

Retrofit sur machines existantes

Brotec France vend ses solutions au travers des concessionnaires de machines, parfois directement en usine ou encore, également en retrofit auprès de grands-comptes qui renouvellent leur parc matériel avec des machines d’occasion. « C’est de plus en plus fréquent ces dernières années. Surtout avec les délais pour acheter du matériel neuf » constate le directeur commercial.

Comme l’indique la directive ED6228, pour que ces cabines soient performantes certains prérequis sont nécessaires. Elles doivent ainsi avoir une climatisation performante, un circuit de recyclage d’air pourvu d’une filtration haute efficacité et une cabine capable de maintenir une surpression. Les engins qui ne disposent pas de cabines assurant l’assainissement de l’air adaptés peuvent recevoir à postériori un module de ventilation complémentaire. Il faut cependant parfois renforcer l’étanchéité des cabines. « Avant d’installer un tel système, nous analysons la pollution que la machine sera amenée à rencontrer, l’implantation que nous pouvons faire du système et enfin l’utilisation chez les clients finaux ».

Retrouvez plus d’informations sur les solutions de Brotec dans le prochain numéro de TP & Aménagements. Pas encore abonné ? C’est par ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

16 + 12 =