Engcon investit dans de nouveaux bancs d’essai pour plus de sécurité

17
engcon Mats Erik Wiktorsson Quality Manager et Håkan Näsström Test Manager
engcon Mats Erik Wiktorsson Quality Manager et Håkan Näsström Test Manager

Le fabricant de tiltrotators Engcon vient d’investir dans deux nouvelles installations de test automatisées pour son usine de Strömsund dans le nord de la Suède.

 
Ces nouveaux bancs de test ont été développés avec la société Electrum qui a développé les logiciels et le fournisseur hydraulique Specma pour les composants. « Grâce à cette nouvelle installation, nous pouvons tester tous nos tiltrotateurs et effectuer les mêmes procédures d’essai sans plus dépendre des techniciens. C’est une innovation majeure », précise Håkan Näsström, responsable des tests chez Engcon.
 
Ces tests permettent de vérifier l’ensemble des fonctions du tiltrotateur, ainsi que ses différentes positions, afin d’assurer une mobilité totale sans risque. Les articulations hydrauliques sont également soumises à des charges maximales, afin de détecter une éventuelle fuite. Enfin, les systèmes de contrôle et leurs fonctionnalités sont également évalués. « Toutes les données recueillies lors des tests sont ensuite stockées dans une base de données, et reliées à chacun des tiltrotateurs testés. Cela nous permet de contrôler chaque produit et d’offrir une meilleure qualité de service, avec la possibilité de proposer un suivi détaillé en cas de problème », explique Mats Erik Wiktorsson, responsable de la qualité pour le groupe Engcon.
 

Article précédentUne pelle à câbles compacte Sennebogen 624HD chez Speyser
Article suivantUne nouvelle chargeuse à entrainement électrique chez Cat
Louis
J’aime le bruit d’un moteur et l’odeur de l’huile chaude. J’adore l’expérience inédite de monter dans une cabine, de découvrir une machine. Je préfère 100 fois chausser des bottes et aller dans la boue qu’arpenter de luxueux bureaux. Je vis chaque nouvelle rencontre comme un moment privilégié, presque magique. Et j’ai pu conjuguer tout ça dans mon métier en créant les éditions Nakori, pour développer des magazines spécialisés : TP&A et TRANSMAT. Désormais, je prends chaque nouveau magazine à faire comme un réel challenge pour faire vivre aux lecteurs une expérience atypique, voire inoubliable. Et j’ai surtout trouvé un prétexte extraordinaire pour m’éclater au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq × 2 =