Systèmes de stockage d’énergie pour les chantiers

733
Système de stockage d'énergie Atlas Copco ZBC 250-575
Système de stockage d'énergie Atlas Copco ZBC 250-575

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises s’équipent en machines électriques. Se pose la question de la recharge. Les systèmes de stockage d’énergie présentent des intérêts pour les chantiers de construction. Une solution testée et approuvée sur un chantier n Norvège.

Le Dig Tour 2024

Parmi les pays où l’usage des machines électriques se multiplient, la Norvège. Notamment Oslo qui vise zéro émission pour les chantiers de construction municipaux d’ici 2025. Et, tous les chantiers publics ou privés devront aussi l’être d’ici 2030. Autant dire demain. Alors, nombreuses sont les entreprises qui investissent dans des pelles électriques. Il faut dire que sur certains chantiers déjà, les pénalités en cas d’émissions de CO2 sont énormes ! Mais, reste à pouvoir alimenter ces engins. Les systèmes de stockage d’énergie fournis par Atlas Copco ont faits leur preuve.

Le prix, un frein à l’électrique

De nombreuses entreprises peinent à franchir le cap de l’électrique notamment car cela représente un investissement conséquent. Mais, pour Jan Erik Schanche c’est parfois une solution optimale. « Avoir un système de stockage d’énergie sur site nous a permis d’allonger la journée de travail et de réduire la semaine de travail à seulement quatre jours. En Norvège, il faut des machines électriques pour travailler dans les zones résidentielles. C’est indispensable. Mais nous avons découvert que c’est aussi l’approche la plus rentable si vous disposez d’une alimentation électrique stable. ” Et, c’est parfois là aussi que le bas blesse et que les systèmes de stockage d’énergie peuvent être intéressant.

JCB 18Z

Les systèmes de stockage d’énergie permettent de compenser un réseau trop faible mais aussi de stocker l’énergie lorsque son coût est le plus faible.

Pouvoir charger pour travailler

Ce fût le cas sur le chantier. Le réseau disponible n’était pas suffisant. Et, pour autant il était nécessaire de pouvoir charger toutes les solutions électriques sur le chantier. STEG Entreprenør et Hafslund, l’un des plus grands producteurs d’électricité de Norvège, ont décidé d’inclure le système de stockage d’énergie ZBC d’Atlas Copco pour résoudre le défi posé par le réseau limité sur site. 

“ L’une de nos missions est de contribuer au développement d’une société zéro émission intelligente et entièrement électrifiée. Nous avons besoin de solutions innovantes pour le stockage et les vecteurs énergétiques. L’hydrogène vert et les batteries, en tant que stockage d’énergie temporaire, sont des technologies clés pour mettre en œuvre des systèmes économes en énergie, comme celui que nous avons à Kruttverkveien », explique Kristin Arnesen, Business Developer chez Hafslund.

En effet, le système de stockage d’énergie ZBC 250-575 d’Atlas Copco a fourni l’énergie nécessaire pour regarnir 2 400 mètres de canalisation dans un quartier résidentiel de Kruttverkveien à Oslo. Le réseau électrique seul n’aurait pas permis d’alimenter notamment les deux pelles électriques. Ainsi ce système qui gère l’électricité du réseau et une pile à hydrogène permettait d’assurer que les besoins pour charger soient couverts.

Optimiser la consommation d’énergie

« Le système de stockage d’énergie ZBC d’Atlas Copco alimente toutes les charges sur site. Il garantit que le projet continue de fonctionner sans gaspiller d’énergie. Avoir cette unité comme cœur du projet a permis d’optimiser la consommation d’énergie. Ces unités à batterie peuvent aider l’industrie de la construction à réduire considérablement sa consommation d’énergie et, par conséquent, ses émissions de carbone » indique Jan Erik Schanche, qui gère les opérations à Kruttverkveien.

De plus, cette solution modulaire accumule l’énergie du réseau pendant les heures où le coût est le plus bas, pour fournir une production pendant les heures de pointe de la demande d’énergie lorsque le coût est le plus élevé.

Les systèmes de stockage d’énergie pour réduire la facture

« Par rapport à un chantier plus traditionnel, ce projet est bien plus pérenne dans le temps. Nous n’éliminons pas seulement la consommation de carburant et les émissions. En effet, disposer d’un système de stockage d’énergie Atlas Copco sur site nous permet de réaliser d’importantes économies d’énergie et économiques dès le premier jour. » poursuit Jan Erik Schanche.

Au total, en utilisant le système de stockage d’énergie ZBC d’Atlas Copco pour charger les machines électriques travaillant sur le site, le projet de regarnissage de dix mois à Kruttverkveien a permis d’économiser 15 000 litres de carburant et l’équivalent de 40 tonnes de CO2, par rapport à l’utilisation de machinerie. Cela équivaut à la quantité de dioxyde de carbone absorbée par 1 520 arbres en un an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 + 13 =