MyLiebherr : la porte d’entrée au monde digital Liebherr

132

Le Liebherr Digital Development Center (LDC) d’Ulm en Allemagne compte plus de 100 experts, fonctionnant en mode « open innovation« , c’est-à-dire interagissant avec toutes les branches d’activité du groupe mais aussi avec des start-ups, universités… Cette grosse mobilisation vise une transformation digitale la plus adaptée à l’usage du client.

Le Dig Tour 2024

La porte d’entrée c’est le portail MyLiebherr (124 000 utilisateurs et 58 000 entreprises connectés) qui offre une vision à 360° sur l’utilisation, les performances, la consommation et même l’impact carbone d’une machine. C’est dans le jargon, « le end to end digitalisation ». A méditer car l’idée est d’apporter des solutions réelles et effectives pour l’utilisateur.

Que ce soient pour des pelles ou chargeuses, des tombereaux miniers, des grues mobiles ou sur chenilles, des pelles de manutention, des grues maritimes, des composants ou systèmes d’automatisation, MyLiebherr affiche un tableau de bord adaptée à l’utilisation. On retrouve une vue globale sur l’état de disponibilité d’une machine ou d’un parc complet, ainsi que toutes sortes de rapports exploitables pour une gestion pro active de son matériel.

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

La banque de données de MyLiebherr n’a pas vraiment de limite, intégrant des milliers de configurations par segment de produits, avec un aperçu facile d’accès sur des présentations techniques, les pièces détachées et d’usure (prix et disponibilités en temps réel), mais aussi sur les manuels d’emploi.

Ce n’est pas tout, des outils d’aide en ligne complètent le panorama comme par exemple comment bien choisir son engin de terrassement, avec un configurateur qui propose de construire sa machine à son goût et de connaître au final ce qu’elle coûtera, le tout mémorisé par QR code, pour finaliser l’acquisition avec le réseau de concessionnaires de proximité.

Des outils au service des métiers

Cette expérience digitale suit la vie de la machine, achat, maintenance, performance, environnement et sécurité. Entre la détection piéton ou d’obstacles par caméra intelligente avec freinage automatique, la vue à 360° style « Bird View », le pesage embarqué en dynamique, le remplissage semi automatique du godet pour des pelles à partir de 70 t, la reconnaissance d’outils, les aides à la performance sont une réalité. Concernant cette solution de remplissage de godet, développée à Colmar, des déclinaisons devraient voir le jour pour pelles de 20 t dès 2025. Le constructeur annonce un gain de temps 2 à 3 s au cycle de chargement d’un camion et 10 % de production supplémentaire.

Liebherr lance en parallèle des fonctionnalités de pilotage à distance, soit sur chantier, soit confortablement assis dans un poste dédié avec multi écran pour opérer une ou plusieurs machines (demain).

Pour le levage, un logiciel de planification des interventions Crane Planner 2.0 permet de préparer sur MyLiebherr les opérations de grutage, de les intégrer dans l’environnement réel avec Google Maps ou de générer des représentations en 3D. Dans la même idée de faire gagner en productivité et sécurité les chauffeurs de grues, des formations en ligne sont disponibles.

Des solutions télématiques concernent aussi la gestion des chantiers de béton avec une traçabilité totale, du chargement à la centrale au chantier. Ceci en prenant en compte la température extérieure, le temps de trajet et le type d’ouvrage concerné. Pour les machines de fondations, les données au forage et de remplissage de pieux en béton sont exploitables.

Autant de solutions digitales qui font dire que nous allons droit vers un monde meilleur avec à la clé plus de sécurité, d’efficacité et de sobriété. Pour cela, Liebherr a mis en place une armée de créatifs « cross thinking » disposant de moyens énormes pour faire de la digitalisation un outil d’aide et d’accompagnement pour le client. Et surtout pas un dogme du type rouleau compresseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatre × quatre =