Le motoriste FPT carbure aux alternatives suisses

76
FPT DNE Suisse
FPT, du groupe CNH emploie plus de 8000 personnes dans le monde entier, dans dix usines de fabrication et sept centres de R&D. Le réseau commercial de FPT Industrial est composé de 73 concessionnaires et de plus de 800 centres de services dans presque 100 pays. Son vaste portefeuille offre notamment 6 gammes de moteurs différentes, de 42 ch à 1006 ch, des transmissions dotées d'un couple maximum allant de 200 Nm à 500 Nm, ainsi que des essieux avant et arrière avec un PTMSE (poids technique maximal sous essieu) allant de 2 à 32 tonnes. FPT Industrial propose la gamme de moteurs à gaz naturel la plus complète du marché pour les applications industrielles, comprenant des gammes de moteurs de 136 à 460 ch.

Le centre d’essai de FPT Motorenforschung situé à Arbon, en Suisse, développe un projet sur l’utilisation du DME. Comme carburant alternatif dans un moteur pour poids lourd de 11 litres.

blank

Le DME (diméthyl-éther, CH3-O-CH3) est un carburant pour moteurs à allumage par compression. Il peut être produit à partir de plusieurs sources renouvelables. Ses propriétés chimiques permettent, avec une configuration matérielle et un calibrage corrects du moteur, d’obtenir de très faibles émissions de NOx. Mais aussi de particules tout en maintenant un rendement élevé du moteur.

L’utilisation du DME comme carburant pose cependant quelques problèmes, notamment en ce qui concerne les équipements d’injection de carburant. Le DME existe depuis des décennies. Principalement comme propulseur dans les bombes aérosols car il est non toxique, inodore et peut être absorbé dans la troposphère.

blank

Comme le GPL

Du point de vue du stockage et du ravitaillement, le DME est comme le GPL. C’est-à-dire liquide à des niveaux de pression très modérés. L’objectif général du projet est de faire progresser la compréhension de l’utilisation du DME comme alternative au diesel. Dans le secteur des véhicules industriels et de démontrer une combustion propre à des niveaux d’efficacité comparables.

Comme la combustion du DME ne produit pratiquement pas d’émissions de particules, un système SCR relativement simple sans filtre à particules peut suffire pour respecter des normes d’émission strictes.

Le projet est financé par l’OFEN (Office fédéral de l’énergie). Et le banc d’essai est exploité à l’Empa de Dübendorf. Où de gros investissements ont été réalisés par l’entreprise dans l’adaptation des infrastructures nécessaires pour le DME. Les premières données expérimentales montrent des résultats prometteurs en matière de réduction du CO2. Ainsi que de très faibles émissions de NOx et de particules avec un rendement moteur similaire à celui du diesel.

Pour FPT Industrial, le projet contribue aux activités d’innovation de son centre de recherche et développement d’Arbon, en Suisse. Faisant partie des sept sites mondiaux de R&D, c’est le centre d’excellence de la marque pour les technologies avancées. Où les systèmes Common Rail et HI-eSCR (High Efficiency Selective Catalytic Reduction system) ont été développés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

18 − 3 =