Le transport routier sur un plateau

111
Bertrand Loisel, président du groupement France-Plateaux, sur le stand du Dig Tour pour présenter l’offre de services

Trop long, trop large, trop haut, trop lourd… organiser le transport routier de matériaux ou de machines au gabarit qualifié de « trop » peut parfois tourner au casse-tête. La solution, France-Plateaux, le plus grand réseau de spécialistes du transport spécifique. L’interlocuteur unique qui déniche le bon transporteur en termes de disponibilité et de proximité grâce à une couverture nationale

Le Dig Tour 2024

« Dans notre métier, la difficulté c’est de faire correspondre l’offre et la demande », lance Bertrand Loisel, président du groupement France-Plateaux, réseau spécialisé dans le transport par plateaux sous toutes ses formes. « Chez France-Plateaux, nous avons toujours un collègue qui n’est pas très loin qui aura la solution de transport appropriée. C’est notre force et celle de chacune des entreprises de notre réseau». Et c’est justement pour proposer ce service que l’entreprise a pris place sur le Dig-Tour. 

Mutualiser les moyens 

France-Plateaux a été créé en 2007 pour répondre à un besoin précis, le transport exceptionnel soit de matériaux (poteaux, tuyaux bétons…), soit de machines de TP de gros tonnage. «En fait, tout ce qui va demander un transport non conventionnel de par le gabarit ou la manutention, c’est notre métier», souligne le dirigeant

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

Aujourd’hui, en mutualisant leurs services de transport par plateaux, par surbaissées et porte-engins, les entreprises qui adhérent au groupement, vont surtout bénéficier de la cohésion du réseau. « En mettant notre expertise et nos moyens en commun, nous pouvons ainsi réaliser ce qui reste notre objectif commun, le transport de différents types », reprend-il. 

« Notre ADN : la coopération » 

Aujourd’hui, France-Plateaux compte 54 entreprises adhérentes, des PME désireuses de lier plus de coopération et pouvoir ainsi répondre à plus de demandes. Le réseau met à leur disposition un service commercial unique, « une seule et unique porte d’entrée, insiste Bertrand Loisel, car lorsqu’une entreprise s’adresse à nous, elle est certaine de bénéficier uniquement d’un service de spécialistes du transport par plateaux. » 

D’ailleurs, pour adhérer à France-Plateaux, il faudra d’abord montrer patte blanche. « Nous sélectionnons les meilleures candidatures, tant sur le savoir-faire que sur leur positionnement qualité, rayonnement ou capacités de transports. Car nous avons des exigences en matière de qualité, avec une charte que les entreprises devront respecter », poursuit-il.

En adhérant, l’entreprise de transport va bénéficier de gros moyens en termes de disponibilité car elle pourra compléter avec les moyens apportés par d’autres transporteurs. « Nous sommes d’abord des fournisseurs de service, et nous ne pouvons pas toujours être au bon endroit, au bon moment pour répondre aux besoins du clients », pointe le dirigeant.  

Un seul coup de fil, 54 entreprises dispo ! 

Avec deux agences à Lille et à Toulouse et des pôles de coordination répartis par zones, France-Plateaux et ses 54 adhérents couvrent la totalité de la France. La mutualisation des moyens de transport permet de la même manière, d’accroître les zones de stockage. Avec 6 personnes en charge du planning, l’entreprise ventile au total près de 6 millions de CA. 

«Nous avons opté pour une croissance lente, mais qualitative« , assume Bertrand Loisel. Le fait d’avoir un interlocuteur unique permet de proposer une qualité constante. Et la qualité ça se paie le prix fort, celui d’une croissance maîtrisée avec des acteurs qui veulent bosser ensemble. « Nous considérons que le nombre ne fait pas la force, mais c’est la cohésion du réseau qui fait notre succès» Cette année, France-Plateaux accueillera deux nouveaux adhérents. 

VV 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

18 + seize =