AEB tient la corde depuis plus de 60 ans

789

40 ans, c’est l’âge honorable de la relation d’AEB avec Kubota. Cette constance illustre parfaitement les valeurs de la famille Branger, avec Jean, le fondateur (1961) et aujourd’hui les 4 frères et sœur, tous présents à 6H45 pour le débriefing de la veille. Nouvel entrant sur l’échiquier, François Poirrier, au poste de directeur commercial, avec 18 agences à animer. Et quand on parle d’un point services chez AEB, y a tout pour être plus que « heureux ».

Le Dig Tour 2024

Avec près de 440 personnes, 18 agences, un parc location, si on y intègre l’outillage comme la découpeuse sur batteries (Husqvarna bien évidemment) de 15 000 unités, AEB est un poids lourd de la location distribution dans le Centre Val de Loire avec une incursion dans la Vienne et dans l’Essonne. Et un pied plus ou moins long dans la manutention et dans l’agricole.

Dans cette organisation pyramidale, où l’esprit familial est omniprésent, avec un accès direct aux patrons, il existe ce savoir- faire cultivé en interne, sur tous les services importants, maintenance, VGP, transport et livraisons de machines. La sous-traitance on ne connaît pas chez AEB ! Les agences n’ont d’ailleurs que le nom car elles sont des entreprises à part entière, regroupant toutes les fonctions, location, distribution, réparation, avec des équipes de 15 à 50 personnes.

JCB 18Z

Circuit court, décision immédiate

Quand on arrive chez AEB, on est dans le bain immédiatement, les circuits de décision sont courts. Pas le temps pour des comités de direction pompeux ou trop longs, on préfère des rencontres informelles à la machine à la café dès 6H45 avec les Branger bien réveillés ! Pas de questions qui restent sans réponse, à 7H30 vous avez la réponse et vous pouvez agir. C’est une méthode directe qui a le mérite de fonctionne. Dans le sens inverse, n’importe qui de la boîte peut facilement obtenir une entrevue avec la direction”, explique François Poirrier, en place à la direction commerciale en janvier 2023.

Sa mission ? Animer et développer la distribution des marques commercialisées par AEB, en premier lieu Kubota, Hyundai, Merlo, Atlas Copco, Thwaites, Husqvarna et bien d’autres. “Notre premier métier c’est la location, une vitrine exceptionnelle pour mettre en avant nos marques à vendre. Rien que sur la mini-pelle, nous avons quelques 900 unités en parc à disposition, à 80 % Kubota. C’est la marque de référence, qui reste un produit d’appel », rappelle François Poirrier.

Quant à la transition énergétique, le sujet très chaud du moment, AEB a déjà inverti dans plusieurs gammes de produits qui ont fait leur preuve en la matière comme les nacelles ou l’outillage de chantier sur batteries. Quant aux engins, le loueur étudie encore les différentes solutions offertes par le marché, pour entamer un vrai verdissement de son parc.

Mais à ce jour il regrette que les machines coutent encore trop cher pour l’utilisateur final. Maintenant AEB ne dit surtout pas non à cette évolution presque inéluctable. D’autant que ses partenaires constructeurs poussent fort dans ce sens, comme Merlo avec son Eworker ou Kubota avec ses kits d’électrification en rétrofit de mini-pelles d’occasion. Y a plus qu’à comme on dit….   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 × quatre =