Liebherr, un modèle résilient

73
liebherr-mobile-crane-ltm1150-5.3-96dpi
En 2020, les grosses grues mobiles sont à la fête. La demande est moins importante pour les grues mobiles télescopiques. En photo, la nouvelle LTM 1150-5.3 débarque sur le marché

2019 termine un cycle de 3 ans de croissance soutenue pour Liebherr avec un CA record de près de 12 Mds€. Les premières prévisions pour 2020 avaient laissé entrevoir un affaiblissement de sa croissance, accéléré par la crise sanitaire mondiale.

KRAMP CONSTRUCTION

Le Groupe Liebherr a enregistré au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros (-13,5 % / 2019). Dans cette baisse, les engins de construction et miniers résistent. Au même titre que les grues mobiles et les matériels pour le béton.

L’Amérique centrale et du Sud, suivis de l’Europe et de l’Amérique du Nord sont en premiers concernés par une baisse d’activité. Par contre Liebherr maintient ses ventes en Afrique et au Moyen-Orient, et même les augmente en Asie et Océanie. Comme le montrent ces différences géographiques, les variations du CA au 1er semestre suivent la progression mondiale de la pandémie. Au 30 juin 2020, Liebherr employait au total 47 991 personnes, effectif qui est resté stable.

blank

Confiance de mise

La division des engins de construction et miniers n’a pas connu d’annulations de grande ampleur au printemps et à l’été. Et le niveau de commandes d’engins de construction reste actuellement stable pour la plupart des gammes de produits. La demande en chargeuses sur pneus, par exemple, est constante, voire même en augmentation pour les petits modèles. Les pelles sur chenilles Liebherr de Génération 8 rencontrent un grand succès en Europe.

Les ventes de bouteurs et de pelles de manutention, portuaires ou ferrailles souffrent. Sur le marché de la production et du transport de béton, même si les chiffres n’atteignent pas le niveau de l’année passée, les ventes de grues à tour sont de nouveau stabilisées. Les grues mobiles de forte capacité sont encore très demandées. La demande est moins importante pour les grues mobiles télescopiques. Pour les grues sur chenilles de jusqu’à 300 tonnes, le nombre de nouvelles commandes est stable et atteint le même niveau que l’année précédente.

Il en est de même pour les engins de fondations spéciales. Dans le secteur minier, si l’investissement a baissé, Liebherr augmente sa part de marché en pelles minières sur un marché global en déclin. La vente de pièces détachées reste stable.

Innovation continue

Liebherr n’a pas retardé ou annulé des lancements de produits planifiés comme la chargeuse sur pneus télescopique L 509 Tele ainsi que les nouveaux modèles de chargeuses sur pneus L 526, L 538, L 546.

Fin septembre, la branche du terrassement a lancé coup sur coup une pelle de démolition, R 940 Demolition et a créé un buzz mondial avec son nouveau tombereau articulé TA 230 Litronic. Par ailleurs, un partenariat stratégique avec Leica Geosystems a débouché sur l’intégration d’usine de systèmes de guidage et d’asservissement 2D et 3D pour ses pelles sur pneus et sur chenilles de Générations 6 et 8.

Liebherr a présenté sur Conexpo une nouvelle grue mobile, la LTM 1120-4.1, dont la livraison a débuté ces derniers jours. Avec la LTM 1150-5.3, une autre grue mobile se prépare à son arrivée sur le marché.

Capacité à rebondir

Le groupe Liebherr voir dans cette pandémie mondiale un catalyseur sur la transformation de la vie privée et professionnelle. Elle modifie en profondeur la vie des gens, leurs habitudes, leur manière de se déplacer et de construire. À plus ou moins long terme, cette période de changements accélérés signifie pour Liebherr de nouvelles opportunités de marché.

Liebherr a ainsi du accélérer sa transformation numérique, obligatoire pour s’adapter à l’évolution du monde du travail face au Covid-19. Et renforcé ses services à distance ainsi que l’offre de formations à distance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

19 − 19 =