100 cordistes pour un podium

50
cordistes
©vuedici.org

Après 3 années sans compétition, 2022 marquait le retour attendu du Championnat de France des Cordistes. 100 concurrents dont 5 femmes en provenance de 17 entreprises se sont affrontés les 19 et 20 mai à La Sucrière (69).

  • Rototilt quickchange sept TPA
  • MB Crusher TP & Aménagements

Le site se prêtait à merveille à l’évènement. En effet, l’ancien portique du port qui devait charger les barges des péniches, mesure 52 mètres de long avec une hauteur de 16 mètres. Il a permis d’organiser des épreuves très techniques de déplacement sur cordes. Et, le silo avec ses 21 mètres de haut est aussi idéal pour des déplacements plus confinés et plus précis. C’est dans celui-ci que s’est déroulé par exemple l’épreuve du saut d’eau qui consiste à monter, se déplacer et travailler avec un saut d’eau tout en perdant le moins d’eau !

Aussi, pendant deux jours, les 100 cordistes se sont affrontés dans ce cadre prestigieux. Des mises en situation de travail identique aux travaux sur bâtiments, en industrie, sur falaises pour sécuriser les routes, sécuriser les ouvrages d’Art, et bien d’autres encore…Les équipements, l’outillage, les matériaux, les tâches à effectuer avec précision et rapidité. Tous les ingrédients sont réunis pour que les cordistes montrent les exigences techniques requises pour réaliser leurs ouvrages.

Des titres âprement disputés

La concurrence était rude. Chez les hommes, Antoine Quidoz était l’homme à battre. Il détenait pas moins de 7 titres de champion. Et, Ivan Muscat, de nombreuses fois vice-champion, comptait bien prendre sa revanche et inscrire son nom sur la liste des victorieux. Malheureusement, il échouera en 8e de finale. Lors de la finale, le multi médaillé affronte donc Alban Girardin. Et, Antoine termine avec 30 seconde d’avance. Mais, il écope de 30s de pénalité suite à une faute technique. Les deux protagonistes se partagent donc la première marche du podium.

Chez les femmes, c’est Leslie Graff qui remporte le titre de championne de France pour la 2e fois consécutive. Et, du côté des entreprises, comme en 2019, la finale devait départager Hydrokarst et Aplomb. C’est Hydrokarst qui a décroché la victoire.

Prochain RDV en 2024 à la Sucrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

neuf + dix-huit =