Neutralité carbone : les objectifs ambitieux de Rokbak

39
neutralité carbone

Comme beaucoup d’entreprises aujourd’hui, Rokbak tente de limiter son impact environnemental et trace sa route vers la neutralité carbone pour son usine de Motherwell en Écosse. Alors, cela ne changera pas du jour au lendemain, mais déjà l’entreprise effectue des changements dans son usine pour réduire son empreinte.

Rokbak, nouveau nom de Terex Trucks, filiale du Groupe Volvo depuis son rachat en 2013 s’engage comme le reste du Groupe Suédois. Et, c’est notamment sur son site de production de tombereaux articulés en Ecosse que les enjeux sont de taille.

Une économie de 900 tonnes de CO2/an

Pour réduire son empreinte environnementale et atteindre la neutralité carbone, il faut consommer moins, ou différemment. C’est ce qu’a ainsi fait Rokbak par exemple en changeant de contrat avec son fournisseur d’énergie. L’entreprise a donc opté pour un contrat avec une énergie renouvelable. Certificat à la clé. Ce changement, opéré en 2019, lui permet d’économiser le 900 tonnes de CO2 par an ! Par ailleurs, l’entreprise en a profité pour installer 54 sous compteurs dans l’usine. Cela lui permet d’analyser précisément la consommation et, si possible, la réduire.


Et, la prochaine étape, c’est de réduire la consommation de gaz naturel, utilisé principalement pour le chauffage. Alors pour cela, Rokbak prévoit d’utiliser des énergies autres comme l’électricité. Mais elle prévoit aussi le remplacement d’une toiture et la mise en place d’un isolant pour un entrepôt. Et, en attendant ces opérations majeures, plein de petites mesures ont été prises notamment pour le traitement des déchats. Par ailleurs, des chariots élévateurs électriques viendront bientôt remplacés les machines thermiques actuelles.

Des objectifs ambitieux

Tous ces projets et bien d’autres encore ont un objectif bien net, défini par le groupe Volvo. Il s’agit en effet de réduire les émissions d’exploitation de 50% d’ici 2030. Et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040. « Les objectifs sont difficiles mais je pense qu’ils sont réalisables. Volvo a montré sa volonté d’investir, et notre personnel et nos clients sont également désireux de faire leur part » affirme Karen Anne Dufy, responsable HSE et développement durable pour l’usine Motherwell de Rokbak.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + dix-sept =