Un brûleur à l’hydrogène pour une construction routière plus verte

71
brûleur à l'hydrogène
Mise en service réussie du brûleur Benninghoven chez le client. Plusieurs milliers de tonnes d’asphalte ont ainsi pu être fabriqués exclusivement avec de l’hydrogène, une source d’énergie zéro émission.

Avec le premier brûleur à l’hydrogène vert, Benninghoven offre une solution pour plus de durabilité dans la construction routière. Son premier client a déjà pu fabriquer plusieurs milliers de tonnes d’asphalte quasiment sans émissions.

Le Dig Tour 2024

Les avancées pour produire de l’asphalte plus vert ne cessent. Entre l’asphalte à basse température, le taux d’adjonction RC de jusqu’à 100 % de matériau de démolition et désormais le bruleur à l’hydrogène, les émissions s’amenuisent.

Il faut chauffer pour produire l’asphalte. Les brûleurs industriels chauffent et sèchent ici le matériau de sortie (minéraux et/ou asphalte de démolition) avant qu’il ne soit mélangé au bitume. Pour que ce processus soit le plus efficace possible, Benninghoven a développé une nouvelle génération de brûleur. Celui-ci comprend également la commande et le système de séchage en plus du brûleur. Ce système permet d’utiliser simultanément jusqu’à quatre combustibles différents. Et, la souplesse d’utilisation permet d’accroître la rentabilité car l’exploitant de la centrale peut employer systématiquement la meilleure source énergétique disponible.

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

Le brûleur à hydrogène de Benninghoven dispose d’une commande intelligente. Ainsi, les solutions matérielle et logicielle adaptées l’une à l’autre garantissent un processus efficace lors de la production d’asphalte. La commande des systèmes d’alimentation, y compris les lignes de régulation de pression et de séchage avec brûleur ainsi que la commande du brûleur, en fait partie.

Le changement d’un combustible à un autre ou la combinaison de plusieurs combustibles se fait pendant le fonctionnement. Ainsi, pas de coupure ni de temps d’immobilisation et des variations de température minimales dans le processus. De plus, les émissions polluantes, surtout les dioxydes d’azote (NOx) générés par la combustion avec l’hydrogène, sont très faibles.

Plus économe en énergie et moins bruyant

Outre l’utilisation souple de différents combustibles, la consommation électrique a baissé de 20 % pour un débit identique. Le degré de rentabilité du transfert thermique a augmenté grâce à une exploitation optimale de la chambre de combustion ainsi qu’à une commande et une géométrie du brûleur garantissant une flamme optimale pour chaque source d’énergie.

Un autre avantage notoire pour les exploitants de centrale, notamment sur des sites urbains, est la réduction de 5 dB des émissions sonores.

Les nouvelles installations comme les centrales d’enrobage existantes peuvent recevoir des technologies de brûleur de Benninghoven. Les solutions de Retrofit peuvent également être employées pour des centrales d’autres fabricants. Tous les exploitants ont ainsi la possibilité de passer à tout moment aux technologies les plus récentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + quatorze =