Année record pour Scania France

127
Scania camions transports
La construction, un secteur qui a boosté les ventes Scania en 2019

Avec 7 244 immatriculations en 2019, Scania France bat tous ses records et s’installe comme le premier importateur de véhicules industriels sur le marché français des plus de 15 tonnes.


2019 est donc une année exceptionnelle ! Et cet excellent résultat s’explique sans peine. Certes, la nouvelle réglementation sur le chronotachygraphe a boosté les ventes.  » Mais c’est surtout la qualité et les niveaux de consommation de nos véhicules qui ont fait la différence. Et les efforts des équipes commerciales pour aller conquérir de nouveaux clients paient aujourd’hui ! « , explique Éric Darné, directeur commercial Scania France.

Dans un marché en hausse de 2,4 % en 2019 par rapport à 2018, Scania France réalise une évolution de + 23 % de ses immatriculations. Si les tracteurs représentent toujours la majorité des ventes (5 050 immatriculations), les porteurs (2 194 immatriculations) ont également connu une très bonne année 2019, notamment grâce aux véhicules Ready Built, destinés au segment de la construction, qui représentent plus de 200 porteurs sur l’année. Un concept dont l’atout principal est d’accéder dans des délais très courts à des véhicules carrossés, qui traditionnellement ne sont disponibles que sous 3 à 6 mois.

En outre, avec 500 immatriculations de camions à énergies alternatives en 2019, Scania France confirme l’objectif du groupe Scania d’être leader des solutions de transport durable grâce à la plus large palette de motorisations alternatives au diesel.
Le Centre d’adaptation et de préparation Scania (CAPS), mais aussi le réseau et ses équipes techniques sont à associer à ce succès. L’ensemble de ces performances place ainsi Scania France en deuxième position sur le marché français des plus de 15 tonnes, avec 14,7 % de part de marché. À fin 2019, le parc roulant Scania à 10 ans atteint 41 475 camions.

Article précédentEngcon dit stop aux accidents sur les chantiers
Article suivantColas renforce sa présence aux Etats-Unis
Louis
J’aime le bruit d’un moteur et l’odeur de l’huile chaude. J’adore l’expérience inédite de monter dans une cabine, de découvrir une machine. Je préfère 100 fois chausser des bottes et aller dans la boue qu’arpenter de luxueux bureaux. Je vis chaque nouvelle rencontre comme un moment privilégié, presque magique. Et j’ai pu conjuguer tout ça dans mon métier en créant les éditions Nakori, pour développer des magazines spécialisés : TP&A et TRANSMAT. Désormais, je prends chaque nouveau magazine à faire comme un réel challenge pour faire vivre aux lecteurs une expérience atypique, voire inoubliable. Et j’ai surtout trouvé un prétexte extraordinaire pour m’éclater au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + treize =