Le réseau Man Truck & Bus en plein essor

183
réseau Man

Le réseau Man Truck & Bus ne cesse de se développer et de se moderniser. Actuellement, le constructeur est bien implanté sur tout le territoire métropolitain mais également en Outre-Mer.

Aujourd’hui le réseau Man compte 109 points de prestations de service, soit au moins un par département. Il s’agit de Service Center internes au Groupe ou de points de service privés. « Depuis 2017, nous avons engagé un vaste plan de développement de notre réseau. Pour cela, nous avons investis plus de 50 millions d’euros. Vingt-six projets ont ainsi été validés, qu’il s’agisse de Man France ou de son réseau privé. Ne serait-ce que pour l’année 2020, nous avons concrétisé la rénovation ou les nouvelles installations de Rennes, Genas, Paris Sud, Strasbourg, Arras et Brest », explique Guillaume Wengler, Directeur Développement Réseau Man France. 

Il faut dire que le parc roulant Man grandit avec plus de 20 000 unités supplémentaires ces dix dernières années. « Nous nous devions donc d’offrir à nos clients un service de qualité et de proximité » poursuit Guillaume Wengler. Et, le réseau Man doit continuer de s’étoffer pour atteindre 112 sites d’ici la fin de l’année et 118 à fin 2022. Man souhaite couvrir rapidement les zones moins bien desservies comme Saint-Lô, Lorient ou encore Belfort.

Le dig tour 2024

Se préparer pour l’entretien des véhicules électriques

Man se prépare par ailleurs à l’arrivée de l’électromobilité. Et s’équipe des équipements spécifiques nécessaires à l’entretien notamment des eTGE. Dès 2021, une trentaine de points de services pourront recevoir les véhicules électriques. « Le réseau privé, avec aujourd’hui 88 points de service, dont 44 avec contrat de distribution, suit le même mouvement. Comme Man France, il investit dans son réseau en se restructurant et en se déployant dans des zones jusque-là peu couvertes. Cette dynamique renforce l’ensemble du réseau Man sur tout le territoire », poursuit Guillaume Wengler.

Et, les DOM ne sont pas en reste. En effet, La Réunion et la Guadeloupe disposeront d’un nouveau site dès cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 + cinq =