CAD.42 nouveau partenaire de Spie Batignolles

275
CAD.42

Le 1er décembre Spie Batignolles officialisait son nouveau partenariat avec CAD.42 pour une durée de 3 ans. L’objectif : optimiser le fonctionnement des grues sur les chantiers.

La collaboration des deux entreprises se tient depuis 2021. En effet, Spie Batignolles avait sollicité CAD. 42 pour qu’elle l’accompagne dans sa recherche de solutions pour optimiser le fonctionnement des grues. Une spécialité de la start-up. Et, le partenariat avec CAD.42 porte sur le développement de nouveaux services pour aux chantiers. Ceux-ci sont basés sur une technologie d’intelligence artificielle alimentée par les données captées sur les grues des projets Spie Batignolles.

« Ce partenariat répond à notre quête d’optimisation de nos engins. » confie Alexis Hermet, directeur Qualité et innovation technique chez Spie Batignolles. L’objectif : gagner en productivité, logistique et en planification. « C‘est est à la fois l’occasion d’enrichir massivement la banque de données exploitée par nos algorithmes d’intelligence artificielle, mais aussi de coconstruire les services de demain pour les chantiers, et les méthodes/études de prix » poursuit Jean-Philippe Panaget, président de CAD.42.

  • Yanmar gamme compacte
  • Le Dig Tour 2023

Le boÏtier connecté CAD.42 installé sur une grue
Spie batignolles

Un chantier test

Ainsi, dans le cadre d’un test, un premier chantier de la branche construction de Spie batignolles a été équipé d’un boîtier connecté au cloud, conçu par CAD.42, afin de monitorer l’utilisation de la grue. Il regroupait trois technologies. La première : un capteur de géolocalisation. Celui-ci permet de mesurer en tempos réel trous les déplacement de la grue au cours de la journée. La deuxième : un capteur dynanométrique qui mesure le poids soulevé. Et enfin, la troisième : une technologie d’identification visuelle des charges de la grue.

En réunissant ces trois capteurs, Spie Batignolles a pu recueillir des données importantes sur l’exploitation de la grue. Ainsi, elle a pu identifier les développement à prévoir notamment avec le BIM 4D ou encore l’élaboration de tableaux de bord.

Gagner en productivité

Le partenariat prévoit l’acquisition par Spie Batignolles de boitiers intelligents supplémentaires. Ceux-ci permettront la massification des données pour alimenter la technologie d’IA. Ces boitiers reçoivent notamment une photothèque exhaustive. Car l’un des objectifs à termes à la reconnaissance de tous les matériaux et matériels soulevés par la grue. Ces boitiers seront déployés sur plusieurs chantiers du groupe.

L’équipe projet, constituée de salariés de Spie Batignolles et de CAD.42, devra ensuite analyser ces données et d’exploiter les rapports journaliers de la grue. Cela devra permettre de parfaire le fonctionnement et de codévelopper de nouvelles fonctionnalités.

La grue, métronome du chantier

« C’est la grue qui donne le rythme d’un chantier de construction. Or nous ne nous servons pas actuellement des données instantanées de la grue pour mesurer la performance et la productivité d’un chantier. Notre collaboration avec CAD.42 vise à mieux comprendre l’exploitation de nos grues grâce à des données croisées particulièrement précises. Cela nous permettra d’en
optimiser l’utilisation, comme réduire les temps de déplacements à vide, ou encore réaliser des chronoanalyses automatisées. Les tableaux de bord de
productivité seront des outils précieux d’aide à la décision pour nos conducteurs de travaux et d’amélioration continue afin de définir et fiabiliser nos standards et nos bibliothèques de temps unitaires
. », détaille Alexis Hermet.

Et, au-delà de la construction, des tests avec les boîtiers connectés sont déjà en cours sur des usages complémentaires tel que la gestion des interférences de
grues chez Spie batignolles fondations et Spie batignolles génie civil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 − 11 =