Pierre Rampa, nouveau président des Canalisateurs

33
Pierre Rampa

Pierre Rampa vient d’être élu président des Canalisateurs pour trois ans. Il succède à Alain Grizaud qui présidait depuis 2012.

EUROMASTER EXPERTISE

Pierre Rampa est issu du monde de la canalisation. En effet, dès 1979, il intégrait le Groupe familial Rampa qui s’est développé autour de la construction des grandes infrastructures de la Métropole. Il a ensuite a repris la branche Hydraulique pour la développer sur le quart Sud-est. Aujourd’hui il reste président du Conseil de surveillance du groupe familial et dirige la stratégie du Groupe.

C’est un véritable passionné des métiers de l’eau et de la canalisation. Depuis une quarantaine d’années il est engagé dans l’action syndicale. Et, surtout dans la formation de nouveaux talents. Il est à l’initiative de la création des Bac Pro, BTS, Licence Pro en alternance, dans les années 90.

Pierre Rampa a présidé à deux reprises les Canalisateurs Sud-Est. Il a également été à la tête de la FRTP Rhône-Alpes de 2007 à 2010. Et, il a alors fondé l’accélérateur d’innovation INDURA dédié aux infrastructures, qu’il a présidé de 2010 à 2017. Par ailleurs, il a beaucoup œuvré avec le syndicat notamment pour mettre en place les Chartes Qualité des réseaux d’assainissement.

Un programme chargé et ambitieux

Pour son mandat de 2022 à 2025, le nouvel élu a une feuille de route bien définie. « Ma feuille de route s’inscrit dans la continuité de l’immense travail réalisé par mes prédécesseurs, dans un esprit d’équipe et de cohésion, et en m’appuyant sur la richesse de nos délégations régionales et départementales et du réseau de la FNTP. » explique-t-il

Il souhaite notamment inscrire la problématique de l’eau au coeur du changement climatique. « Pour répondre au défi du changement climatique, j’aurai à cœur d’inscrire nos travaux comme cruciaux pour maintenir la qualité et la pérennité des infrastructures de canalisations. Car, je suis convaincu, qu’à l’heure où une sécheresse historique se profile, où la France n’est pas épargnée par la crise de la ressource en eau, nos entreprises et nos métiers auront un rôle essentiel à jouer.« 

Cela passe par la valorisation des solutions mises en oeuvre par les canalisateurs pour s’adapter grâce notamment par la nouvelle commission Environnement du syndicat.

L’élu souhaite égakement continuer à tisser des relations étroites avec les élus pour les sensibiliser à l’importance de l’entretien et de la sécurisation des réseaux, du stockage de l’eau et de la construction des adducteurs d’eau.

Pierre Rampa souhaite, par ailleurs, inscrire la prévention sécurité comme axe essentiel. Et, il veut poursuivre ses actions pour attirer de nouveaux talents notamment en renforçant l’offre de formation. « Je serai très ambitieux pour faire rayonner notre profession et faire valoir l’attractivité de nos métiers. Ils offrent de belles perspectives de carrière dans nos entreprises qui ont un très fort besoin en compétences qualifiées » ajoute-t-il.

Enfin, sur le terrain, Pierre Rampa souhaite intensifier les actions de la commission Label Canalisateur. Gage de qualité et de sérénité pour les maîtres d’ouvrages et les maitres d’oeuvre. Et, il souhaite aussi développer les travaux sans tranchée. Cette technique prend de plus en plus d’importance car elle diminue les nuisances sur les chantiers et favorise ainsi l’acceptation des riverains.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + dix =