Plus de femmes sur les chantiers TP, la volonté de Charier

731
femmes chantiers TP

Aujourd’hui, dans les TP on compte seulement 8% de femmes. L’entreprise Charier souhaite changer la donne. Elle veut que l’on retrouve plus de femmes sur les chantiers TP. Aussi, elle a lancé un programme de recrutement et d’accompagnement en ce sens.

Rototilt R1-R8

L’entreprise a constaté que lorsqu’elle postait une offre d’emploi, les candidatures féminines étaient très rares. Elle pense que c’est notamment dû au fait que beaucoup de femmes pensent que les TP sont plus adaptés aux hommes. « Aujourd’hui, les femmes ne représentent que 8% des emplois dans les TP. C’est évidemment trop peu. Grâce à la mécanisation, aux matériels et au conditionnement moins lourds, les métiers des TP nécessitent moins de force physique qu’auparavant. Ce n’est donc plus un critère de recrutement » explique Michel Merien, directeur des ressources Humaines chez Charier.

Aussi, l’entreprise Charier, en partenariat avec la Fondation Agir Contre l’Eclusion, Adelis, le Service Social Interenprise ce l’Ouest, la Mission Locale de la Presqu’île de Guérande, Généa RH et Généa Formation, lance TremPlin. Un contrat de professionnalisation en maçonnerie VRD.

blank

Ainsi pendant un an, 8 candidate bénéficieront d’une formation en alternance chez Généa Formation en Loire-Atlantique, et dans l’une des agences de Charier. Et, ce programme promet d’obtenir un diplôme de maçon VRD et un emploi à son issu. Pour préparer au mieux les femmes intéressées à ce qui les attends sur les chantiers TP, elles ont pu faire un stage d’immersion pendant trois jours en agence travaux.

Ce type d’initiative fera peut-être naitre d’autres vocations et ouvrira les portes d’entreprises de TP bien souvent en difficulté pour recruter du personnel pour ses chantiers. Peut-être qu’à l’avenir on retrouvera plus de femmes sur les chantiers TP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 × 1 =