Renault Trucks, une entreprise où il fait bon travailler

renault trucks happy at work

Choose my Company » a dévoilé son classement 2019 HappyIndex®AtWork des entreprises où il fait bon travailler. Renault Trucks se hisse à la première place dans la catégorie des entreprises de plus de 5 000 salariés.

Pour décerner le label HappyIndex®AtWork, baromètre de la motivation et de l’engagement des salariés, l’organisme « Choose My Company » se fonde sur les résultats d’une grande enquête européenne annuelle, participative et anonyme. Les notes proviennent exclusivement des salariés qui ont évalué leur entreprise, sur la base du volontariat, selon six critères : le développement professionnel, le management, l’environnement de travail, le salaire et la reconnaissance, et enfin le plaisir.

Ils sont 78 % à se déclarer fiers des produits et services proposés par le constructeur de véhicules industriels

Avec un taux de participation record, les salariés de Renault Trucks ont permis à leur entreprise, membre du groupe Volvo, de décrocher la première place au classement des entreprises de plus de 5 000 salariés, avec une note de 4,75 et un taux de recommandation de 68 %. Ils ont également été 78 % à se déclarer fiers des produits et services proposés par le constructeur de véhicules industriels.

Le modèle suédois source d’inspiration

À l’annonce des résultats, Thierry Fayette, Directeur des Ressources Humaines de Renault Trucks SAS, a déclaré : « Nous sommes très fiers de ce classement, qui nous conforte dans les actions entreprises en faveur de la satisfaction des salariés. Communiquer une direction claire, améliorer le bien-être au travail, agir au quotidien pour la diversité et l’inclusion et permettre aux salariés de trouver un bon équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée sont des éléments-clés. Nous sommes dans la bonne direction et cela nous incite à renforcer ces actions pour continuer à être performants et relever efficacement les défis de notre industrie. »
Les salariés de Renault Trucks apprécient également la flexibilité dont ils bénéficient : « Renault Trucks fait partie du groupe suédois Volvo. Nous nous sommes inspirés de la culture nordique, où l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est très important », explique Anne-Laure Pajou, responsable du recrutement. « Nous avons notamment mis en place une charte en faveur du travail à distance et celui-ci est encouragé par l’entreprise depuis plusieurs années ».
La mobilité interne – locale ou internationale – est également facilitée par l’entreprise et par le groupe auquel elle appartient : « Au-delà des diplômes, nous reconnaissons aussi les compétences transversales acquises par nos salariés tout au long de leur carrière. » Elle conclut : « Chez Renault Trucks, les parcours sont rarement linéaires. »

Article précédentDe nouveaux outils de fraisage pour sols cohésifs
Article suivantYanmar aura sa gamme de skids avec le rachat d’ASV
Louis
J’aime le bruit d’un moteur et l’odeur de l’huile chaude. J’adore l’expérience inédite de monter dans une cabine, de découvrir une machine. Je préfère 100 fois chausser des bottes et aller dans la boue qu’arpenter de luxueux bureaux. Je vis chaque nouvelle rencontre comme un moment privilégié, presque magique. Et j’ai pu conjuguer tout ça dans mon métier en créant les éditions Nakori, pour développer des magazines spécialisés : TP&A et TRANSMAT. Désormais, je prends chaque nouveau magazine à faire comme un réel challenge pour faire vivre aux lecteurs une expérience atypique, voire inoubliable. Et j’ai surtout trouvé un prétexte extraordinaire pour m’éclater au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

un + 4 =