RSE : Spie batignolles sur le podium du BTP

71
RSE Spie batignolles

Spie batignolles prend la 3e place du classement du magazine Le Point du palmarès RSE des grandes entreprises selon trois thèmes: environnement, social et gouvernance. Ce beau classement vient récompenser la politique RSE menée par le Groupe depuis plusieurs années.

blank

Spie batignolles obtient la meilleure note en matière d’environnement. Et, l’économie circulaire est un des piliers de sa politique RSE. En effet, plusieurs actions sont menées de front. Ainsi, le Groupe favorise les éco-maériaux, utilise au maximum des matériaux recyclables et recyclés. Il a mis en place le réemploi et amélioré le processus de valorisation des déchets. Et, pour chaque projet, Spie batignolles analyse l’impact de la production sur le bilan carbone.

83% de taux de valorisation

Pour cette entreprise du BTP il est essentiel de s’inscrire dans une démarche d’économie circulaire. Notamment en raison de l’importance du poids des déchets issus des chantiers. Et, le potentiel de transformation des déchets en ressource est immense. Mais pour cela, il faut que tous les acteurs s’engagent à leur échelles.

KRAMP

Dans le BTP, en 2020, l’Union Européenne imposait de valoriser au minimum 70% des déchets inertes et non dangereux. Un objectif louable et d’ores et déjà dépassé par Spie batignolles. En effet, en 2019, le taux de valorisation atteint était déjà de 83%. Et le Groupe ne compte pas s’arrêter là.

Une problématique importante dans le BTP c’est le réemploi. En effet la plupart des déchets du BTP ne peuvent être réemployés ce qui pose problème aux entreprises pour s’engager efficacement dans une économie circulaire durable. Pour le Groupe il est donc indispensable d’innover en matière d’éco-matériaux et de plateformes de valorisation et de transformation des déchets.

Des actions concrètes

Le groupe a décidé de prendre le taureau par les cornes. Et s’est associé à d’autres maitres d’ouvrages pour créer le ‘Club du réemploi’. Ce groupement a pour objectif d’atteindre un taux de 15 à 20 % d’ici 2024, alors qu’il n’est qu’à 1% aujourd’hui. Une expérimentation est actuellement menée sur 150 chantiers. Les responsables de chantier s’appuient sur une plateforme digitale dédiée qui recense les produits adaptés au réemploi dans une logique de standardisation.

25 000 tonnes de déchets sont traités et valorisés sur la plateforme Valosphère

Par ailleurs, Spie batignolles malet s’est associée à Arc Environnement pour créer Valosphère en août 2019. il s’agit d’une plateforme pour l’optimisation des déblais inertes de chantier et le développement des écoproduits issus de ce retraitement. La plateforme traite actuellement 25 000 t de déchets de leur recueil jusqu’à leur valorisation en passant par leur traitement. Une fois ces matériaux recyclés, ils sont réintroduits dans des travaux routiers ou sur d’autres chantiers.

Enfin, le pôle R&D de Spie batignolles malet a développé différentes solutions d’infrastructures routières comme le dispositif Lumiroute®, ou encore Agreco+®, un béton bitumineux à émulsion composée à 100% d’agrégats d’enrobés.

ce ne sont que quelques actions parmi tant d’autres menées par le Groupe. Cette démarche RSE concrète permet à l’entreprise de réduire son impact sur l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix-sept − seize =