Un Renault Trucks D Wide Z.E. 6×2 pour Noblet

267
D Wide Z.E.

Noblet est engagé dans la transition énergétique. Différentes actions sont en cours depuis plusieurs années. Elle poursuit avec sa commande d’un Renault Trucks D Wide Z.E de 26 tonnes. Equipé d’une benne et d’une grue, il sera le premier camion d’approche chantier 100% électrique.

  • YANMAR JANVIER 22 TPA
  • INDECO TPA SEPT

Sous l’impulsion de son président Laurent Galle, Noblet oeuvre à la transition énergétique. « Notre parc consommait jusqu’à 5 000 litres de carburants par jour. Ce volume était en inadéquation avec mes convictions environnementales« .

Une flotte qui fonctionne aux énergies alternatives

En cinq ans, l’entreprise de location d’engins et de véhicules de chantier avec chauffeur affiche -30% de réduction d’émission de CO2. Cela a été rendu possible notamment grâce aux énergies alternatives. En effet, à chaque renouvellement de véhicule l’entreprise acquiert le plus souvent des poids lourds au biogaz ou au B100 et des VL électriques. Les conducteurs sont également formés à la conduite rationnelle. Et les résultats sont bons: -11% de consommation entre 2016 et 2019. « 100% des gains obtenus sont réservés aux salariés » précise Laurent Galle.

jcb elec 700x100

Objectif zéro émission

Le groupe vise le zéro émission. Aussi, depuis 2011, Laurent Noblet cherche des camions 100% électrique comme alternative au Diesel. Avec, pour volonté, comme pour les autres biocarburants d’être précurseur.

En 2018, Laurent Gallet est invité à Lyon pour la présentation de la gamme de véhicules électriques de Renault Trucks. « Ce jour là, j’ai compris que le camion 100% électrique était quelque chose de sérieux. Il y avait une date de sortie. Ce n’était pas un simple effet d’annonce« .

La naissance du projet

À Solutrans en 2019, les échanges se poursuivent et le projet prend forme. « En lien étroit avec Hiab et les ingénieurs produits du constructeur, nous avons élaboré une offre technique sur la base d’un Renault Trucks D Wide Z.E 6×2 de 26 tonnes. Avec un essieu arrière directeur et équipé d’une benne et d’une grue » détaille Kevin Fatien, conseiller en solution de transports. « C’est une première, on a réellement développé un camion sur mesure« .

Allier l’électrique à la rentabilité

Bien entendu, il s’agit de rentabiliser les investissements. Mais c’est chose possible comme l’explique Laurent Galle. « L’électrique offre certains avantages comparatifs. Certains clients, certaines villes franciliennes, pour certains chantiers en particuliers, seront prêts à payer plus cher pour du matériel en grande partie décarboné et surtout silencieux. Par ailleurs, nous bénéficions du suramortissement qui représente un peu plus de 10% du prix d’achat. Et nous pouvons également compter sur une aide de la région de 15 000 euros« .

Laurent Galle commande son Renault Trucks D Wide Z.E 6×2 en 2019. Mais il souhaite attendre l’option batteries de 66 kWh disponible à l’automne 2020. « Sur le Renault Trucks D Wide Z.E, le pack de quatre batteries de 66 kWh localisé dans l’empattement, permet un gain de 35% en termes d’autonomie journalière » indique Olivier Metzger, directeur des énergies alternatives chez Renault Trucks. « Ces batteries peuvent être rechargées en moins de 10h sur une prise de 22 kW. Ainsi, le véhicule peut facilement être rechargé à proximité des lieux d’intervention ou sur les quelques stations présentes à Paris et adaptés aux PL. En une heure, le véhicule gagne 15 à 20 m d’autonomie. La ville est vraiment le terrain de jeu idéal d’un camion 100% électrique« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq × 2 =